sab-essaiSabrina : graphiste, dessinatrice, peintre et formatrice

Pour ne pas passer sa vie de graphiste derrière un ordinateur, Sabrina a choisi de devenir formatrice en infographie. Pour ne pas passer sa vie entre quatre murs, elle voyage. Mettez lui un stylo entre les mains et elle dessine (et peu importe le support ! voir sa galerie flickr).

Le projet « L’imaginaire des murs » lui permet d’allier tout ça :
le contact avec les autres, le voyage et le dessin.

ln-essaiHélène : médiatrice culturelle et photographe

Au grand désespoir de certains, Hélène va voir ailleurs ce qui s'y passe. Sortie de la fac, elle va voir ce qui se passe en Australie, puis en Turquie. Lorsqu'elle est en France, elle fait voir aux autres ce qui se passe dans le milieu de la culture grâce à la médiation culturelle... et ce qui se passe au-delà du simple regard grâce à la photographie (voir sa galerie Flickr).

Le projet « L’imaginaire des murs » est une nouvelle marche vers la découverte des cultures par l’art après son premier projet « Istanbul, cité d’artistes »
(voir le blog du projet).

Pourquoi passer du temps à monter un projet de A à Z et partir à l’autre bout du monde ?

Pour l’aventure ? Elle se trouve au coin de la rue.
Pour l’exotisme ? Les coups de soleil et les insectes en auront vite raison.
Pour découvrir et faire découvrir ? C’est la raison pour laquelle nous quittons notre famille, nos amis et nos vies en France.
Aller à la découverte de l’art d’un pays est notre façon de voyager ; faire découvrir la culture nicaraguayenne à travers ses peintures murales en France est notre objectif.